Rechercher
  • Marco Ottombrino

CHUTE DE CHEVEUX

Mis à jour : juin 22

Les fonctions du cuir chevelu contribuent non seulement à notre apparence physique mais aussi à réguler la déperdition thermique.

Environs 30% de la régulation de notre température corporelle se fait au niveau du crâne. Ont compte entre 100000 et 150000 cheveux sur le cuir chevelu et ils poussent, vivent et meurent comme des arbres.

Nous avons trois phases dans la croissance du cheveu :

1 "ANAGENE" : 50 à 100 cheveux naissent par jour à partir des follicules pileux avec une durée de vie comprise entre 2 et 7 ans en moyenne.

2 "CATAGENE" : le cheveux pousse de 1 cm en moyenne et de façon indépendante par rapport aux autres cheveux. Ceci évite d'avoir un cuir chevelu trop fourni ou à l'inverse trop clairsemé, si les cycles de tous les cheveux étaient synchronisés.

3) "TELOGENE" : le cheveu meurt mais il ne tombe pas de suite, il reste accroché au cuir chevelu par sa racine pendant environs 3 mois. Grace à l'équilibre des ces 3 phasesle nombre de cheveux reste relativement stable.

L'ALOPECIE : partout ou à certains endroits? On dit qu'elle diffuse lorsque l'ensemble du cuir chevelu est touché :

  • Stress Organique (forte fièvre, accouchement);

  • Carences nutritionnelles (fer, zinc, certaines vitamines, malnutrition);

  • Certaines Pathologies (déséquilibrés de la fonction Thyroïdienne);

  • Exposition à des Toxiques ou à des médicaments.

Il existe des formes localisées d'alopécie sur certaines parties du cuire chevelu.

  • CICATRICIELLE : suite à certaines maladies de peaux ou à des brûlures avec perte définitive de la racine du cheveu

  • NON CICATRICIELLE : dans le cas de l'alopécie Androgénique et de la Pelade.

DIFFERENCE ENTRE ALOPECIE ET CALVITIE

Il n'y a pas une grande différence entre les deux :

  • L'Alopécie est une perte de cheveux considérée anormale, au de la de 100 cheveux par jour. Dans le langage courant on fait souvent référence à la calvitie lorsqu'on constate une absence de cheveux. On pourrait dire que le premier terme souligne l'action et le second l'état, la calvitie étant le stade ultime de l'alopécie. Le diagnostique est souvent difficile à établir mais dans la majorité des cas les clients constatent une plus grande quantité de cheveux sur l'oreiller, dans la douche ou pendant le brossage. Les femmes sont plus observatrices que les hommes.

  • Causes : pratiques irritantes pour le cuir chevelu (shampooings mal adaptés, colorations, décolorations etc.). Sans oublier la mauvaise habitude de s'arracher les cheveux, nom scientifique facile à retenir : "Trichotillomanie".

  • Les grossesses, fortes fièvres, un régime sévère, la chirurgie, les médicaments notamment les Chimiothérapies peuvent causer la chute de cheveux.

  • Choc Emotionnel comme un de ces ou un divorce, changement de contraceptif ou des carences biologiques telle que le manque de Fer ou Vitamine B12 ainsi qu'un changement climatique peuvent expliquer une perte de cheveux rapide et diffuse.

  • Déséquilibre Hormonal : peut affecter la croissance du cheveu, le bulbe étant en partie sous dépendance hormonale.

ALOPECIE ANDROGENIQUE

  • Les Hormones mâles (Androgène) représentent le plus important facteur de perte de cheveux. L'Alopécie Androgènique touche principalement les hommes entre 30 ans (1/3) et 50 ans (la moitié d'entre eux) plus rarement les plus jeunes. La DHT (transformation de la Testostérone en hormone DHT) serait responsable de cette calvitie. La DHT se fixe au niveau du follicule pileux, elle emballe le processus de fabrication du cheveux et finie par épuiser le follicule capillaire.

  • Chez la Femme se phénomène peut apparaitre à la ménopause et elles perdent leurs cheveux de façon plus clairsemée : alopécie androgènique féminine diffuse.

  • On pourra conclure en rajoutant que trois autres facteurs peuvent intervenir dans l'alopécie : l'épaississement, la calcification et la fibrose du follicule capillaire.

LES PLANTES AU SECOURS DU CUIR CHEVELU

Il existe des traitements type Minoxidil qui sont largement utilisés et d'autres sont en cours d'étude mais le monde végétale n'est pas en manque d'idées.

Des résultats positifs ont été constaté avec ces quatre produits :

Huile de Ginseng Rouge : concentration à 10% en application locale. Les principaux composés du Ginseng, les Ginsénosides, semblent empêcher la mort programmée des cellules (Apoptose).


Huile de Graines de Citrouille : elle favorise la croissance des cheveux en application locale. Sa Composition en d'Acides Gras Libres mais aussi de Phyoestrogènes et de Vitamine E, expliquerait en partie ses propriétés Anti-Androgènes. Différentes publications attestent de ces mêmes propriétés par voie orale également. On constate en moyenne une augmentation de 40% du nombre de cheveux après six mois de traitement. (Pour le dosage prendre contact).


Extrait Standardisé de Palmier de Floride : le spécialiste du sommet du crâne. Pris par voie orale, il permet d'augmenter la croissance des cheveux chez les sujets atteints de calvitie. Il peut être utilisé en application locale pour les personnes ne pouvant pas tolérer les effets secondaires des médicaments standards. en local, il faut plus de quatre semaines d'utilisation pour espérer une efficacité durable avec un effet supérieur remarqué pour le sommet du crâne.


Romarin Officinal : dans une étude clinique il a démontré une efficacité remarquable, comparable à une solution cutanée de Minoxidil à 2% avec une plus faible fréquence des démangeaisons. Il semblerait que le romarin agisse en améliorant la microcirculation capillaire. A éviter avec des Immunosuppresseurs.

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Énergie et Bien-Être ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé

Source Plantes et Bien-Être

51 vues

© 2023 par Sérénité. Créé avec Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon